Ecriture & Cie

Vincent Dubi

Un livre sans fin

Marie profite de l’été pour arpenter sa ville et flaner dans la torpeur estivale. Elle croise la route d’un petit garçon mystérieux qui lui fera découvrir une part d’elle même inconnue jusque-là.

Télécharger le pdf (223Ko)

Télécharger l’epub (42Ko)

“Tout commença par un simple livre, posé sur le rebord d’un banc. L’arrêt de bus était vide, l’été ayant déjà chassé de la petite ville ses habitants, partis en d’autres contrées pour les vacances. Le soleil se couchait tard en cette période et Marie en profitait pour sortir admirer les crépuscules, à la faveur de la fraicheur nocturne. Elle aimait particulièrement l’odeur suave et chaude qui s’atténuait avec la nuit et le vent de fin de journée. Un parfum troublant, persistant, comme si le temps s’interrompait pendant ces quelques semaines où personne ne souhaitait participer au tumulte des quotidiens. Dans les ruelles, les chats lézardaient en attendant de vadrouiller et folâtrer dans les ténèbres.”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *