Gribouillamini

L'art en intraveineuse

Ma bibliothèque idéale

Il peut être assez périlleux voir impossible de vouloir définir une bibliothèque idéale, les gouts étant personnels, les attentes différentes et les appréciations artistiques étant subjectives, l’exercice se transforme rapidement en écueil. C’est pourquoi je m’efforcerai dans cet article de définir ma bibliothèque idéale, celle que je pourrai regarder en me remémorant tout ce que les oeuvres la constituant m’auront apporté, aussi bien en terme de réflexions, de dépaysement, d’émotions et autres ressentis qui me sont propres mais pas uniques. En somme une bibliothèque personnelle, subjective et qui n’a pas pour but d’imposer un bon gout universel et collectif, principe que j’abhorre.

Un seul règle pour la construction de cette liste, une seule oeuvre par auteur. Pour l’instant j’ai envie d’essayer de cette façon, je ne m’interdis pas de changer ensuite si cela ne me parait plus pertinent ou trop contraignant. La liste est forcément amenée à évoluer au fil du temps et de mes lectures.

Pas de restrictions sur les formats et les genres, à vrai dire ça n’a pas d’importance pour moi. Il y aura donc des romans, recueil de nouvelles, novellas et même si ce sera majoritairement de la SF et du fantastique, il pourra y avoir d’autres genres aussi. Je ferai en parallèle une liste des nouvelles.

Cela peut paraitre un peu trop rationnel ou satisfaire un besoin superficiel de faire des classements sans intérêt mais je suis actuellement dans une phase dans ma vie de lecteur où j’arrive à mieux cerner ce que j’aime ou non ; cela m’amène à me poser des questions non seulement sur ce que je lis mais aussi sur ce que j’ai envie de lire par la suite et étant donné la quantité d’ouvrages qui peuvent m’intéresser cela me permettra de me concentrer sur ce que j’aime réellement. Donc je ne vois pas cela comme une bête liste mais comme une concrétion à un instant donné de ce que j’aime.

A noter que , de même, l’ordre dans lequel je liste les oeuvres n’a aucun but de classement, j’ai noté les livres dans l’ordre dans lequel je les ai rangé, c’est à dire n’importe comment. Le classement de ce que l’on aime n’a aucun intérêt à mes yeux, ce sont des jugements forcément biaisés car nos gouts évoluent et les oeuvres sont trop diverses pour être comparables dans leur ensemble. Les différents ouvrages ne m’ont pas apporté les mêmes choses, je ne les ai pas lu dans le même état d’esprit et avec les mêmes attentes. Pour faire simple, les classements, c’est de la merde.

Si en voyant cette liste vous avez des recommandations à me faire, j’en serai ravi!


Terry Pratchett “Ronde de nuit”

Poppy Z Brite “Ames perdues”

Ian McDonald “La petite déesse”

Catherine Dufour “L’accroissement mathématique du plaisir”

Vernor Vinge “Un feu sur l’abime”

Neil Gaiman “L’océan au bout du chemin”

Paolo Bacigalupi “La fille flute”

Estelle Faye “Un éclat de givre”

Christopher Priest “Le prestige”

Mélanie Fazi “Le jardin des silences”

Ken Liu “La ménagerie de papier”

Ruth Hogan “Le gardien des choses perdues”

Stéphane Beauverger “le Déchronologue”

Jo Walton “Morwenna”

Alain Damasio “La horde du contrevent”

Clifford D Simak “Demain les chiens”

Theodore Sturgeon “Les plus qu’humains”

A.E. Van Vogt “Le cycle du A”

Herbert George Wells “La machine à explorer le temps”

Agatha Christie “Le train bleu”

Georges Orwell “La ferme des animaux”

Neal Stephenson “L’age de diamant”

Stanislas Lem « Le congrès de futurologie »

Connie Willis “Passage”

Robert Charles Wilson “Le vaisseau des voyageurs”

Richard Flanagan “Le livre de Gould”


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *